ses hommes

La révolution Péonienne

Ce mouvement, créé sous l'impulsion de l'instituteur Ginésy, a connu son apogée entre 1957 et 1961, lorsque ce dernier se trouva impliqué dans le devenir de Valberg-Péone en s'opposant aux projets établis par M. Durandy prenant la suite du docteur Agneli à la mairie de Guillaumes. Elu conseiller municipal de Péone en 1957, Charles Ginésy sera Maire de 1959 à 2001.


Egalement Président du Conseil Général, Charles Ginésy a oeuvré durant quarante années pour permettre à Valberg de grandir et de se moderniser tant sur le plan sportif que touristique. Ces actions ont fait passer le nombre de lits de la station de 400 à 10 000, celui des engins de remontées mécaniques de 2 à 26, participant incontestablement à l’essor de tout le canton. 
Il a développé un tourisme de qualité tout en favorisant un renouveau de la vie locale (évitant l’exode rural) dans le respect d’une nature généreuse et des intérêts des paysans. En 1969,Valberg est classée station nationale de ski et d’alpinisme.

La valeur des Traditions

La valeur de la Quiétude

La valeur de la Terre